Commission européenne - Relations extérieures

http://ec.europa.eu/external_relations/ukraine/index_en.htm

LIST of the EU-Ukraine Association Agenda priorities for 2010 dialogue politique

 

Renforcer la stabilité, l'indépendance et l'efficacité des institutions garantissant la

la démocratie et l'état de droit et en particulier:

1. la promotion d'un processus de réforme constitutionnelle inclusive visant à développer davantage une

système constitutionnel de freins et contrepoids efficaces entre les institutions de l'État, dans la lumière

des recommandations pertinentes de la Commission de Venise;

2. travailler en étroite collaboration dans la réforme et le renforcement des capacités de l'administration publique

système en Ukraine sur la base d'une évaluation par SIGMA, y compris une lutte efficace

contre la corruption;

3. assurer l'efficacité du cadre électoral et l'environnement de manière à poursuivre la

la conduite des élections présidentielles et législatives conformément aux international

normes pour des élections démocratiques et les recommandations formulées par l'OSCE / BIDDH.

Assurer l'indépendance du pouvoir judiciaire et l'efficacité des tribunaux et du

la poursuite, ainsi que des organismes d'application de la loi, et en particulier:

4. poursuite de la réforme du système judiciaire et du système judiciaire afin de renforcer davantage la

indépendance, impartialité, et le professionnalisme du pouvoir judiciaire et les tribunaux, notamment par

l'amélioration de la formation des juges, fonctionnaires de la cour et les procureurs ainsi que du personnel de soutien et

les organismes d'application de la loi du personnel;

5. la mise en œuvre effective et le respect des droits civils, codes pénaux et administratifs

et leurs codes de procédure correspondant, basé sur les normes européennes.

Assurer le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales par une coopération globale

sur la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales, couvrant les deux cas individuels

et les questions concernant les instruments du droit international sur les droits de l'homme. cette coopération

comprend, entre autre:

* Approuvé par le Comité mixte au niveau des hauts fonctionnaires de l'Association UE-Ukraine

en janvier 26, 2010

2

Promouvoir la mise en œuvre des normes relatives aux droits de l'homme internationaux et régionaux

6. suivi de la mise en œuvre des arrêts de la Cour européenne des droits de

Les droits et la promotion de la jurisprudence évolutive de la Cour comme une source majeure de

le droit international des droits de l'homme, avec le soutien de l'UE.

Assurer le respect des droits des personnes appartenant à des minorités

7. l'échange de bonnes pratiques sur les mesures visant à protéger les minorités contre la discrimination et

exclusion, conformément aux normes européennes et internationales, avec l'objectif de

l'élaboration d'un cadre juridique moderne. Développer une coopération étroite entre la

les autorités et les représentants des groupes minoritaires;

la torture et des traitements inhumains et dégradants lutte contre la

8. Poursuite du renforcement des efforts visant à améliorer la base juridique et la pratique dans le domaine de

retenue, notamment en ce qui concerne avant le procès et la détention administrative afin de répondre

efficacement la question de la détention arbitraire;

9. améliorer les conditions de détention de tous les prisonniers qu'ils soient en détention provisoire ou après

conviction dans le but d'éliminer les mauvais traitements et mettre en œuvre les recommandations de

le Comité des Nations Unies contre la torture et le Comité européen pour la prévention de

Torture;

10. envisager la mise en place d'un mécanisme de plaintes contre la police.

Lutte contre la corruption

11. la mise en œuvre du Plan d'action national de lutte contre la corruption, en coopération avec pertinente

organes de l'UE.

Politique étrangère et de sécurité

En outre de renforcer la convergence sur les questions régionales et internationales, prévention des conflits et

gestion de crise; travailler de concert pour rendre les institutions et conventions multilatérales

efficace, de manière à renforcer la gouvernance mondiale, renforcer la coordination dans la lutte contre

menaces à la sécurité et le développement de résoudre les problèmes liés

12. poursuivre la pratique consistant à identifier conjointement les possibilités pour l'Ukraine de participer à l'avenir

opérations PESD, la construction sur la bonne expérience de la participation de l'Ukraine à l'UE

opérations dans les Balkans, ainsi que les discussions en cours relatives à l'Ukraine du possible

participation à l'opération navale de l'UE Atalante;

3

13. mettre en œuvre plus « Séville » Dispositions pour la consultation et la coopération entre la

UE et de l'Ukraine aux opérations de gestion de crise menée par l'UE, y compris la participation continue

de l'Ukraine dans les exercices pertinents de gestion des crises et des activités de formation liées à la PESD.

Continuer à développer la coopération dans la lutte contre les menaces de sécurité communes, y compris la lutte contre la

terrorisme, la non-prolifération d'armes de destruction massive et armes illégales exportations

14. coopérer à l'amélioration des normes de biosécurité et bio-sécurité dans les laboratoires,

d'autres installations et pendant le transport des agents biologiques dangereux, en particulier à la lumière de la

dialogue permanent sur la coopération possible sur la biosécurité et la biosécurité dans l'Ukraine

Station anti-peste (AR Crimée, Simferopol).

La coopération sur la justice, les questions de liberté et de sécurité

Dans le cadre des engagements contenus dans la 2007 UE-UA révisé JLS Plan d'action,

la coopération dans ce domaine doit se concentrer sur les priorités suivantes:

15. le soutien au développement d'un système ukrainien de protection des données personnelles lors de la ratification

du Conseil de l'Europe 1981 Convention sur la protection des données personnelles et la

Protocole additionnel1 et sa mise en œuvre. Cela devrait servir de l'un des

conditions préalables à la conclusion d'accords avec Europol et Eurojust, y compris l'échange de

informations opérationnelles;

16. élaboration d'un cadre législatif et institutionnel approprié à la migration

la gestion dans le but de lutter contre l'immigration illégale, la contrebande et la traite des humains

êtres, avec le soutien de l'UE;

17. la mise en œuvre pratique du 1951 Convention des Nations Unies relative au statut des réfugiés et

I.Un. ses 1967 Protocole, y compris le droit de demander l'asile et le respect du principe de “nonrefoulement”

et le 2000 Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée avec le

but de combattre et prévenir les activités criminelles, organisée ou autre;

18. poursuivre activement le dialogue sur les visas, développer les conditions pertinentes, avec le long terme

perspective de l'établissement d'un régime sans visas entre l'UE et l'Ukraine, comme convenu à la

Sommet UE-Ukraine Septembre Paris 2008 avec une attention particulière à des questions telles que

la sécurité des documents, la migration illégale, y compris la réadmission, l'ordre public et à la sécurité, et

relations extérieures;

1 Convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données personnelles,

Strasbourg, 28/01/1981 et le Protocole additionnel à la Convention pour la protection des personnes à

égard du traitement automatisé des données personnelles, les autorités de contrôle et transfrontières de données

les flux, Strasbourg, 08/11/2001.

4

19. assurer la pleine mise en œuvre des deux accords visant à faciliter visa et de réadmission

entre l'Ukraine et l'UE;

20. développer, mettre en œuvre et mettre à jour la stratégie, base juridique et les procédures de intégrée

la gestion des frontières, y compris avec le soutien complet de l'UE, être conjointement

défini;

21. avec l'appui technique de l'UE, poursuivre le processus de démarcation de l'Ukraine de

frontières conformément aux normes internationales en coopération avec les autorités du

les pays voisins respectifs, le cas échéant;

22. pour minimiser les risques de sécurité et de sécurité à l'EURO 2012, l'application des lois en vigueur et judiciaire

la coopération sera renforcée en vue de l'échange d'expertise et de données pertinentes sur

les supporters violents, sur la base des mécanismes existants d'échange d'informations. Le réseau européen de

Points d'information nationaux de football seront étroitement associés aux initiatives entreprises.

Le commerce et les questions liées au commerce

Les règlements techniques sur les produits industriels, normes et évaluation de la conformité

procédures

23. développement de la législation ukrainienne sur la réglementation technique, standardisation,

évaluation de la conformité, la surveillance du marché, métrologie et d'accréditation concernant la

des provisions, régulation de la circulation des produits industriels en conformité avec l'UE afin acquis2

d'éliminer les obstacles au commerce entre les parties;

24. prendre des mesures en conformité avec les critères convenus entre les parties pour la budgétaire de l'UE

projets de soutien dans la normalisation 2010-2012.

Mesures sanitaires et phytosanitaires

En vue d'assurer une approximation progressive de la nourriture et l'alimentation SPS ukrainien, animal

la santé et le bien-être de la législation et de la pratique à celle de l'Union européenne, la CE

soutenir l'Ukraine, entre autres, au moyen d'instruments disponibles, à:

25. élaborer une stratégie globale de réforme du SPS, alimentation humaine et animale, la santé animale et

la politique sociale de l'Ukraine. La stratégie comprendra une table de temps impliquant intermédiaire

étapes et plan de financement pour sa mise en œuvre et de fixer des priorités claires pour les domaines dans lesquels

des progrès rapides peuvent être. Il abordera, entre autre, rapprochement des législations, capacité

2 UE de faire référence dans FTA

5

la construction et la mise en œuvre, entre autres dans le domaine de la sécurité des denrées alimentaires et aliments, animal

la santé et le bien-être, traçabilité, et audits exercés par les organes de contrôle.

Marchés publics

Les parties accordent une attention particulière à la coopération en prenant les mesures suivantes:

26. œuvrer à la mise en place d'un organisme d'examen indépendant conformément à la directive 89/665

telle que modifiée par la directive 2007/66 et veiller à ce qu'il dispose d'une capacité administrative suffisante pour

offrir des recours effectifs;

27. œuvrer à une plus grande harmonisation de la législation sur les marchés publics ukrainien avec le

L'acquis communautaire figurant dans les directives 2004/17 et 2004/18.

Propriété intellectuelle

Renforcer la coopération sur la protection des droits de propriété intellectuelle par l'échange d'expériences et

organisation d'actions communes sur les questions de droits de propriété intellectuelle, ainsi que de poursuivre le dialogue sur les questions de DPI

afin de:

28. prendre des mesures efficaces contre la contrefaçon et le piratage et d'assurer efficace

la mise en œuvre de la législation d'application et des sanctions en cas d'infraction

droits de propriété intellectuelle;

29. renforcer les capacités d'application cohérente et globale aux pouvoirs publics Niveau

(administratif, les autorités judiciaires et opérationnelles), renforcer en particulier le nombre de

Les inspecteurs de l'Etat à SDIP et d'accroître les ressources de l'application en ce qui concerne le piratage sur Internet

au sein du ministère de l'Intérieur.

La facilitation du commerce et des douanes

Les parties accordent une attention particulière à la coopération en prenant les mesures suivantes:

30. élaborer et mettre en œuvre un plan stratégique global avec le soutien de l'UE à l'Ukraine de

demande au service des douanes, y compris les structures, procédures, Ressources, support informatique et

plan de mise en œuvre. Les Blueprints des douanes modernisées de l'UE peut être utilisé comme une référence;

31. évaluer la faisabilité de la mise en place de mécanismes d'échange de données, entre autres, sur

marchandises et véhicules, conformément aux normes et règlements de protection des données;

La coopération énergétique, y compris les questions nucléaires

L'intégration des marchés de l'énergie:

32. œuvrer pour l'adhésion rapide de l'Ukraine à l'énergie traité instituant la Communauté;

6

33. le renforcement de la capacité et l'indépendance du National Electricity Regulatory

Commission (NERC), y compris la mise en place du cadre législatif nécessaire à cette

objectif;

34. poursuivre la réforme des tarifs de l'électricité et le prix du gaz et des mesures pour assurer que les paiements complets pour

la fourniture d'électricité et de gaz;

35. prendre toutes les mesures nécessaires à l'entrée en vigueur de la loi de l'Ukraine sur les principes de la

Le fonctionnement du marché du gaz naturel qui devrait être conforme à la CE pertinente

normes (Directive 2003/55 / ​​CE, règlement CE 1775/2005);

36. mettre pleinement en œuvre la Déclaration commune de la conférence d'investissement sur la remise en état et

modernisation du réseau de transport de gaz ukrainien de 23 Mars 2009;

37. accélérer les travaux vers l'intégration du système d'alimentation de l'Ukraine unie dans le centre

réseau européen d'électricité, en conformité avec les exigences de UCTE (Union pour la

La coordination du transport de l'électricité).

La sécurité énergétique:

38. Poursuivre le développement et la mise en œuvre des stocks stratégiques de pétrole.

Efficacité énergétique, les énergies renouvelables et les aspects environnementaux:

39. l'échange d'expertise et de meilleures pratiques afin de préparer, adopter et mettre en œuvre

documents de politique énergétique sous-sectorielle sur l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables;

40. prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre la participation de l'Ukraine à l'Intelligent Energy-Europe

programme;

41. avancer dans l'évaluation de la faisabilité technique et financière de la mise en œuvre de captage du méthane

et les technologies de charbon propre et leur promotion.

La sûreté nucléaire:

42. poursuivre la coopération sur le CE-AIEA-Ukraine Projet conjoint sur l'évaluation de la sûreté nucléaire

centrales nucléaires ukrainiennes.

D'autres questions de coopération

contrôle interne et à l'audit externe et le contrôle

Les Parties coopèrent dans le but d'assurer le développement du contrôle interne du public

et l'audit externe par:

43. assurer une amélioration supplémentaire du système de contrôle interne dans les pouvoirs publics au moyen de

harmonisation avec les normes internationales généralement acceptées et les méthodologies et l'UE

meilleur entrainement.

7

Imposition

44. l'élaboration et la mise en œuvre d'un plan stratégique global pour l'impôt État

Administration, y compris les structures, procédures, ressources et de soutien informatique;

Statistiques

45. élaborer et mettre en œuvre le plan d'action sur la coopération avec les douanes pour améliorer le commerce

statistiques par la discussion avec les experts de la Commission;

46. faire le SMIS + pleinement opérationnel pour l'Ukraine avec des délais pour fournir des informations dans un

cycle régulier. UE de fournir une formation pratique sur SMIS + à l'Ukraine et assurer l'analyse des

les résultats du projet pilote par ESTAT.

Transport

Les Parties coopèrent pour soutenir l'Ukraine dans, et de se préparer à la mise en œuvre de l'acquis CE

mentionnées aux annexes pertinentes de l'accord d'association:

47. examen final de la stratégie nationale globale de transport nouvellement développé de l'Ukraine

en vue de commencer la mise en œuvre dès le début de 2010;

48. mettre en œuvre l'OMI internationale pertinente (Organisation maritime internationale) Conventions,

avec une attention particulière aux intensifier les efforts dans les domaines de contrôle portuaire, État du pavillon

La mise en œuvre et la sécurité des pétroliers;

49. le développement des infrastructures, notamment par l'identification des projets prioritaires de

des études d'intérêt transnationales et de faisabilité et la préparation d'un plan de travail de roulement de 5 ans

pour le développement du réseau;

50. finaliser un accord global espace aérien commun;

51. développer et mettre en œuvre le nouveau Code aérien de l'Ukraine.

Environnement

Les Parties coopèrent pour soutenir l'Ukraine dans, et de se préparer à la mise en œuvre de l'acquis CE

mentionnées aux annexes pertinentes de l'accord d'association:

52. développement, l'adoption et la mise en œuvre par l'Ukraine de l'environnement national

Stratégie pour la période jusqu'à 2020 et le Plan d'action national pour l'environnement pour 2009-2012 dans

afin de pouvoir prendre des mesures pour mettre en œuvre un appui budgétaire;

53. développement et la mise en œuvre de la législation environnementale ukrainienne, stratégies

et les plans, en particulier sur l'évaluation de l'impact sur l'environnement, environnementale stratégique

évaluation, l'accès à l'information environnementale, et la participation du public;

54. élaboration d'instruments de mise en œuvre nationale en conformité avec l'environnement multilatéral

8

les accords signés et ratifiés par l'Ukraine et la Communauté européenne, comme enrôlé dans le

Annexe;

55. promouvoir la mise en œuvre de la Convention de Bucarest et de ses Protocoles et de travail

ainsi que les parties de la présente Convention pour promouvoir l'adhésion de l'Europe

Communauté à la Convention;

56. explorer la participation de l'Ukraine à des activités de l'Agence européenne pour l'environnement

sur la collecte et la diffusion d'informations;

57. établissant le REC-Ukraine, notamment à renforcer la sensibilisation à l'environnement et promouvoir la

rôle de la société civile en matière d'environnement.

Loi d'entreprise, la gouvernance d'entreprise, comptabilité et d'audit

58. améliorer le fonctionnement du droit des sociétés par un suivi constant, modernisation des pertinentes

la législation et son application, notamment la loi sur les sociétés par actions;

59. simplifier les règles et les procédures relatives à l'enregistrement des personnes morales, y compris les sociétés, et

personnes physiques, y compris les entrepreneurs, de mettre en place et de liquider les entreprises;

60. développer davantage la politique de gouvernance d'entreprise et de promouvoir le respect du code sur

la gouvernance d'entreprise conforme aux normes internationales, ainsi que le rapprochement progressif

avec les règles et recommandations de la CE dans ce domaine;

61. introduire des normes d'audit internationales pertinentes au niveau national;

62. promouvoir l'application des normes comptables internationales par toutes les sociétés cotées à

niveau national, notamment par l'introduction d'un mécanisme à cette fin,.

Services financiers

63. coopérer pour assurer la mise en œuvre effective d'un cadre de travail réglementaire prudentiel pour

les marchés financiers et une surveillance équivalente à celle existant dans l'UE;

64. coopérer pour améliorer la capacité administrative des autorités de contrôle conformément

aux normes internationalement reconnues;

65. élaborer une législation nationale sur la prévention et l'opposition au blanchiment d'argent et

le financement du terrorisme, notamment en mettant en œuvre la 40 recommandations en plus 9 Spécial

Recommandations de la Force d'action financière Tâches (GAFI) ainsi que l'UE concerné

lutte contre le blanchiment d'argent et contre le financement de la législation sur le terrorisme (entre autres, le

dispositions de la directive 2005/60 / CE relative à la prévention de l'utilisation du système financier pour la

fins du blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme; Directive 2006/70 / CE; règlement CE

1781/2006; règlement CE 1889/2005);

9

66. renforcer la coopération avec le GAFI, le Conseil de l'Europe, MONEYVAL, ainsi que pertinentes

les autorités des Etats membres de l'UE et signent un protocole d'entente entre les partenaires financiers

les services de renseignement de l'Ukraine et les États membres.

Société de l'information

Les Parties coopèrent pour soutenir l'Ukraine dans, et de se préparer à la mise en œuvre de l'acquis CE

mentionnées aux annexes pertinentes de l'accord d'association, notamment par:

67. une évaluation de la conformité du nouveau projet de loi sur les communications électroniques

soumis au Parlement en Décembre 2008 avec l'acquis communautaire dans ce domaine, tout au long de la

Processus législatif.

Agriculture et développement rural

Les Parties coopèrent pour soutenir l'Ukraine dans, et de se préparer à la mise en œuvre de l'acquis CE

mentionnées aux annexes pertinentes de l'accord d'association, notamment grâce à l'amélioration

activités du dialogue agricole mis en place, notamment par:

68. l'amélioration de la compétitivité de la production agricole, notamment par la coopération sur la

la mise en œuvre des systèmes de qualité.

Science et technologie

69. renouveler et activer la CE-Ukraine S&T accord de coopération, afin d'améliorer la

participation des entités de recherche de l'Ukraine dans les projets du 7e PC.

coopération sociale

Les Parties coopèrent pour:

élaborer une approche stratégique à l'emploi afin d'assurer:

70. une meilleure adéquation des compétences et des emplois sur le marché du travail ukrainien et son efficacité;

71. le renforcement des capacités de l'administration en charge de la politique de l'emploi;

72. la promotion du travail décent et la transformation du secteur informel dans le travail formel et

la mise en œuvre des programmes nationaux de travail décent entre l'OIT et de l'Ukraine;

73. la promotion de lutte contre la discrimination et l'égalité des chances, en particulier pour les personnes

handicapées, notamment dans le contexte de l'emploi.

74. promouvoir la conclusion d'accords entre l'Ukraine et les États membres sur la

la coordination de la sécurité sociale pour les travailleurs de nationalité ukrainienne légalement employés dans l'UE

États membres.

Santé publique

10

Les parties coopèrent en:

75. la prévention et le contrôle des maladies transmissibles, en particulier le VIH / SIDA, tuberculose,

les infections sexuellement transmissibles, et de l'hépatite B et C;

76. participant aux réseaux liés à la santé publique de l'UE et des groupes de travail tels que la

réunion annuelle du réseau information sur la santé et le Think VIH / SIDA réservoir.

Transfrontalière et la coopération régionale

77. la mise en œuvre du protocole d'accord pour l'établissement d'un dialogue

de la politique régionale et le développement de la coopération régionale;

Participation aux programmes et agences communautaires

78. Les parties concluront un accord-cadre qui permet la participation de l'Ukraine

programmes communautaires et coopérer étroitement à la mettre en œuvre par le biais spécifique

modalités de travail.


NBScience

contrat organisation de recherche

thérapie de cellules souches